Formation En Douane et transit

Fiche Métier : Déclarant en douane

Véritable passerelle entre le client et la douane, le déclarant en douane s’assure que tout est en règle au moment où les marchandises passent la frontière.
Comment devenir Déclarant en douane ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Déclarant en douane

 Travaillant dans l’import-export, le déclarant en douane se voit attribuer des missions importantes demandant rigueur et précision.
Il endosse la responsabilité de la déclaration en douane des marchandises. Il assure la liaison entre l’entreprise cliente, la douane et le service de transit des biens.
Il doit connaître la législation douanière sur le bout des doigts : entre les montants des droits et taxes, la conformité des marchandises par rapport à la réglementation, rien n’est laissé au hasard. Il vérifie les pièces fournies par le client avant de signer l’ensemble du dossier qui part ensuite à la douane.
Selon la nature des marchandises, le déclarant en douane devra s’occuper de contrats d’assurance, de certificats sanitaires ou d’attestations particulières reprenant tous les détails du contenu comme le poids, la destination ou la valeur de la marchandise.
Le déclarant en douane, si la douane le demande, peut effectuer des contrôles sur le terrain afin d’être sûr de la nature des marchandises à déclarer

Synonymes du Métier

  • déclarante en douane aide-déclarant en douane

Devenir Déclarant en douane : Qualités requises

Rien n’est approximatif dans ce métier. Les enjeux sont beaucoup trop importants. Il est de la responsabilité du déclarant en douane d’être rigoureux et organisé. Travaillant dans l’import-export, il doit faire preuve de diplomatie envers les administrations mais doit aussi ménager les humeurs de ses clients. Le déclarant doit également savoir faire face au stress des délais.
Toutes les démarches administratives demandent aujourd’hui de bonnes connaissances informatiques : entre les logiciels de bureautique et les sites de l’administration, le déclarant en douane doit être à l’aise avec les outils informatiques. La pratique de l’anglais est également indispensable pour évoluer dans l’univers de l’import-export. Les déplacements fréquents nécessitent l’obtention du permis de conduire.

Déclarant en douane : carrière / possibilité d’évolution :

On peut commencer la carrière de déclarant en douane en intégrant le poste d’aide déclarant. Avec un peu d’expérience, le poste de déclarant en douane est accessible. C’est une profession qui est très encadrée. Il faut obtenir un agrément des services douaniers pour exercer ce métier.
Le déclarant en douane peut être salarié dans un service de transit des marchandises, travaillé pour une entreprise de transport ou pour un commissionnaire reconnu par les douanes. Avec de l’expérience, il est possible d’évoluer vers des fonctions d’encadrement d’un service de transit ou d’un service commercial.

Salaire brut mensuel d’un débutant :

250 000 à  350 000 CFA

Devenir Déclarant en douane : formation nécessaire

Pour devenir déclarant en douane, il faut être titulaire au minimum d’un BEPC ET PLUS   dans le domaine du droit ou de la gestion. Une expérience comme aide-déclarant est un plus.
Il est également possible de devenir déclarant en douane en préparant d’autres diplômes comme :
– le BTS transport ou commerce international ;
– le DUT de gestion logistique et transport ;
La formation professionnelle de déclarant en douane et conseil est proposée par GSVTI . Cette formation dure 12 mois.

Situation du métier / contexte pour devenir Déclarant en douane

Les procédures en import-export sont souvent complexes. On demande aux déclarants en douane des formations de plus en plus solides. Il s’agit d’un emploi de bureau varié qui comporte des phases creuses et des phases très denses. Le quotidien d’un déclarant en douane est rythmé par les arrivages des marchandises. Il faut pouvoir s’adapter et être souple dans ses horaires.
Mais avec l’ouverture des frontières dans l’espace européen, le métier de déclarant en douane est en crise. Il est donc de plus en plus difficile d’y trouver un poste.

Pourquoi faire du marketing digital ?

Le marketeur doit aller là où se trouve ses audiences. Difficile de passer à côté du canal numérique quand on sait que 91,9% des foyers français étaient connectés à Internet au dernier trimestre 2020 selon les données de Médiamétrie//Netratings. Faire du marketing digital a un autre avantage : celui du coût. Les barrières à l’entrée y sont, de ce point de vue, beaucoup moins importantes. Alors qu’un plan média à la TV, en radio ou dans la presse, se négocie en gré à gré sur des montants planchers généralement inaccessibles pour la plupart des PME, rien de tel sur le numérique. Lancer une campagne d’acquisition sur Google se fait en quelques clics. La seule limite étant celle du budget que vous voulez y allouer. Pareil pour Facebook et les autres plateformes. Les GAFA ont compris que la simplicité d’utilisation était la clé pour évangéliser. Sur l’open Web, c’est un peu plus compliqué, mais de plus en plus de trading desks lancent des offres à destination des PME pour leur permettre, elles aussi, d’apparaître au sein des sites du Monde, Figaro et d’autres médias prestigieux. Enfin, pour ceux qui ont des budgets encore plus limités, lancer un compte Facebook Twitter ou Instagram, se fait gratuitement. Si vous avez du contenu un minimum intéressant et une actualité, vous n’aurez aucun mal à capter l’attention de votre audience….

CONSTITUTION DU DOSSIER D’ADMISSION

  • 01 Demande manuscrite adressée au Directeur Général de GSVTI
  • 01 Fiche d’inscription à retirer au secrétariat de GSVTI
  • 01 Photocopies de la CNI
  • Couverture médicale: 4 500 FCFA
  • 01 Rame de format A4
  • 01 Enveloppe A4 portant l’adresse du candidat
  • 04 Photos 4×4 en couleur avec fond blanc
  • 01 Photocopie du dernier relevé de notes ou dernier diplôme
  • Tenue vestimentaire: Pantalon ou jupe bleu marine + chemisette blanche + cravate noire
  • Blouse blanche pour les filières paramédicales, maintenance informatique et réseaux
  • Frais d’Inscription: 10 000 FCFA + 1ère tranche de frais de scolarité

POURQUOI CHOISIR DE SE FORMER à GSVTI

– Diplômes Nationaux: CQP – DQP – BTS
– Centre de formation agréé par l’Etat
– Centre linguistique agréé par ETS Global
– Accompagnement de startup
– Formation gratuite aux micro-projets
– Auto-école gratuite
– 02 Formations au prix d’une seule
– Stages assurés et placement post-formation
– Corps professoral qualifié
– Cours de Langue Anglaise gratuit
– Partenaire à IHES – CAMEROUN et d’autres grandes écoles

CIBLE

Les formations de GSVTI s’adressent :

  • Aux chercheurs d’emploi quel que soit leur niveau de formation initiale (minimum CEP)
  • Aux étudiants qui désirent acquérir une expérience pratique ou des connaissances nouvelles
  • Aux travailleurs qui souhaitent assurer leur promotion professionnelle.

DUREE DE LA FORMATION

La formation dure un an et s’achève par un examen national organisé par le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MINEFOP).A la fin de la formation, l’apprenant reçoit une certificat de fin de formation délivrée par GSVTI et en cas de réussite à l’examen national, un diplôme de qualification professionnel(DQP) visé par le Ministre de Tutelle. Pour plus d’information bien vouloir nous ecrire via whatsapp au 672 36 90 38 / 655 01 58 72 ou nous envoyer un mail au [email protected]